Trombinoscope

15 novembre 2018


Allez  ! du courage  !!!
Il faut étoffer le panneau du trombinoscope  !!!!

Quelques audacieux se sont «  affichés  », mais nous sommes nombreux dans notre Paroisse  ! On se connaît plus par les têtes que par les noms, parfois par les noms sans associer la tête  ! Le trombinoscope sert d’abord à ça : à la communication entre nous. Mais, il affiche aussi la communauté. Il dit : «  Nous sommes une communauté  ». Apportez donc votre «  trombine  » dès ce week end  !

L’idée est d’afficher sur le panneau à l’entrée droite de l’église les photos des paroissiens avec leurs prénoms et leurs noms. Ce n’est pas seulement pour apprendre comment s’appelle telle ou telle «  trombine  » que je croise depuis longtemps, mais dont j’ignore le nom. C’est pour manifester notre fraternité paroissiale.

Le trombinoscope, c’est la photo de famille  ! Il a un intérêt pratique : on apprend le nom d’un tel, d’une telle. C’est un péché d’ignorer le nom de son frère ou de sa sœur  ! Mais, il manifeste aussi une volonté, il dit «   : Nous ne sommes pas des individus enclavés dans la solitude. Nous sommes une communauté chrétienne, une communauté de frères et de sœurs. Et c’est ainsi que nous sommes chrétiens  !  »


On peut comprendre que certains aient un peu de réticence à s’afficher, mais le trombinoscope n’est pas une affiche électorale  ! Il manifeste notre appartenance à la communauté chrétienne de Courthézon. Il y a aussi un aspect ludique : c’est un jeu  ! Il y aura sans doute beaucoup d’enfants "trombinoscopés" …