Feuille paroissiale de la semaine du 16 au 24 novembre

9 août 2018

Edito : Patrimoine et Archives

Le titre de cet éditorial pourrait être : conserver le passé, transmettre pour l’avenir.

Notre grand patrimoine, c’est la foi reçue de nos pères et que nous avons à transmettre à notre tour. En latin, on dit : traditio/redditio. Mais, nous avons, aussi, un patrimoine matériel, l’église et tout ce qu’elle contient en termes d’œuvres d’art. En tant que curé, j’ai, bien sûr, l’œil sur ce patrimoine. Mais, il est indispensable qu’il y ait une équipe du patrimoine, quelques personnes qui, ensemble, menant des actions communes, prennent la responsabilité de ce patrimoine. Récemment, cette équipe a pris corps. Elle comprend deux messieurs Nicolas Gignoux et Régis Egon, et trois dames : Chantal André, Sabine Bonvin et (j’attends la réponse) Michèle Autard. Avec moi, la parité est assurée.

Lors de la première réunion, qui aura lieu, je l’espère courant décembre, nous préciserons, noir sur blanc, les tâches de cette équipe. Il y a, d’abord, un regard d’ensemble sur l’église, sur le bâtiment et sur son mobilier. Il est très divers : statues, peintures, vitraux … Personnellement j’attire spécialement l’attention sur le tableau qui représente la Cène (chapelle du Sacré-Coeur) et sur les deux statues en bois doré qui encadrent l’entrée de la chapelle de la Vierge (saint Roch et saint Eloi). Il faudra, par-delà les travaux d’entretien et de restauration, avoir le souci d’organiser une présentation de l’église et du mobilier. La feuille que j’ai rédigée est rudimentaire.

Et, puis, il y a la question, très spécifique, de l’orgue. Ce n’est pas un chef d’oeuvre, mais c’est une œuvre de qualité et qui mérite soin et promotion. Il nous faut examiner la faisabilité de concerts. Et inscrire cela dans un cadre général. Il y a là un point important. Nous avons un certain nombre de demandes, sur l’ensemble de l’année, plus spécifiquement au printemps, à l’été et pour Noël. Cela n’a guère de cohérence, ni même de visibilité. L’expérience m’a montré que reprendre la maîtrise de la programmation est très porteur. Cela permet de fidéliser un public, assuré, dès lors, de la qualité des prestations. Ce sera un chantier de longue haleine.

Lié au patrimoine, il y a la question des archives. Très souvent les paroisses ont très peu d’archives. Il faut de grosses paroisses comme Orange pour avoir une salle où cela s’organise. En arrivant à Courthézon, j’ai été frappé par le fait que, même si ce n’est pas énorme, notre Paroisse conserve un fonds. Mais, très mal mis en valeur, et qui mérite d’être classé et répertorié et, aussi, enrichi par les apports que des paroissiens peuvent faire. Lors du prochain conseil économique (jeudi 21 novembre) nous validerons l’aménagement d’une petite salle au premier étage pour en faire la salle des archives. Qu’il faudra ensuite monter et ranger.

Patrimoine, archives : le passé témoigne pour l’avenir. A nous de transmettre

Agenda

Samedi 16 novembre : 18h, messe du trente-troisième dimanche C.
Int. Familles Casanova, Roux et Bagnol.
Dimanche 17 novembre : JOURNEE DU SECOURS CATHOLIQUE.
10h30, messe du trentième troisième dimanche C. MESSE DES FAMILLES.
Mardi 19 novembre : 10h15, messe à Saint-Vincent.
Mercredi 20 novembre  : 18h, maison paroissiale. Lecture de l’évangile selon saint Jean (chapitre 5).
Vendredi 22 novembre : 20h30, concert de la Sainte-Cécile.
Samedi 23 novembre  : 18h, messe du trente-quatrième dimanche C.
 Int. Famille Parrel et familles Brunier et Courtil.
Dimanche 24 novembre : 10h30, messe du trentième quatrième dimanche C. Int. Famille Parrel.

MERCREDI 4 DECEMBRE A PARTIR DE 14h : Grand ménage dans l’église. Venez nombreux ! Les messieurs y seront aussi les bienvenus !



Chants de la messe

ENTREE. 1-Louange à Dieu, Très –Haut Seigneur, pour la beauté de ses exploits
Par la musique et par nos voix, Louange à Lui dans les hauteurs !
2-Louange à lui, puissance, honneur, pour les actions de son amour :
Au son du cor et du tambour, louange à Lui pour sa grandeur !
3-Tout vient de lui, tout est pour lui :Harpes, cithares, louez-le.
Cordes et flûtes chantez-le : que tout vivant le glorifie !

INTRODUCTION AU RECUEILLEMENT.

1. Viens, Souffle de Dieu, viens ! Viens, hôte très doux.
Viens, Souffle de Dieu, viens ! Sonde-nous, scrute-nous.

R. Eclaire-nous, Esprit de Dieu, que brille la vérité.
Inonde-nous de ta clarté, viens nous transformer.
Esprit de Dieu, viens en nos cœurs ! Esprit de Dieu, viens en nos cœurs.

2. Viens, Souffle de Dieu, viens ! Viens, Maître en nos cœurs.
Viens, Souffle de Dieu, viens ! Guide-nous, conduis-nous.

REFRAIN DU GLORIA. Gloire à Dieu et t paix sur la terre aux hommes qu’il aime.
Gloire à Dieu, merveille pour l’homme. Alléluia.

PSAUME. Il vient, le Seigneur, gouverner les peuples avec droiture
1-Jouez pour le Seigneur sur la cithare,// sur la cithare et tous les instruments ;
au son de la trompette et du cor,// acclamez votre roi, le Seigneur ! R
2-Que résonnent la mer et sa richesse,//le monde et tous ses habitants ;
que les fleuves battent des mains,//que les montagnes chantent leur joie. R
3-Acclamez le Seigneur, car il vient//pour gouverner la terre,
pour gouverner le monde avec justice// et les peuples avec droiture ! R

OFFERTOIRE. Je viens vers toi les mains ouvertes, avec ma faim, t’offrir ma vie.
Tu viens vers moi les mains offertes, avec ce pain, m’offrir ta vie.
3-Je viens vers toi le cœur paisible, quand tout renait, quand tout finit.
Avec mes désirs impossibles je viens vers toi tel que je suis.
4-viens me révéler ton langage à livre ouvert, jusqu’à ma vie.
Emmène moi faire passage de mes déserts jusqu’à la vie.

COMMUNION.
Recevez le corps du Christ, Buvez à la source immortelle.
1. Adorons le corps très saint du Christ, l’Agneau de Dieu.
Le corps très saint de celui qui s’est livré pour notre salut.
2- Le corps très saint de celui qui a donné à ses disciples
Les mystères de la grâce, de l’alliance nouvelle.
11- Nous avons rompu le pain et béni la coupe du salut
Que ton sang, ô Christ, soit pour nous la source de la vie.
13-Qui mange de ce pain et boit à cette coupe
Celui-là demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui.

ENVOI. Tournés vers l’avenir, nous marchons à ta lumière, Fils du Dieu vivant.
Tournés vers l’avenir comme un peuple qui espère le soleil levant.
1 - Espérer des matins d’Évangile, premiers feux de ton jour sans déclin.
Jésus-Christ, tu envoies tes disciples, notre siècle apprendra que tu viens.
2 - Espérer le réveil de la terre, l’Esprit Saint plane encore sur les eaux.
Dieu travaille et son œuvre est lumière, chaque jour l’univers est nouveau.
3 - Espérer de profondes racines dans la foi, tout un peuple vivra.
Ceux qui boivent à ta source divine grandiront en vrais fils d’Abraham.