Feuille paroissiale de la semaine du 14 au 21 juillet

9 août 2018

Edito : la feuille paroissiale.

Il y a eu plusieurs séries de la feuille paroissiale. C’est ainsi qu’il y a eu un numéro 1 de la « nouvelle Paroisse » le 4 septembre 2016. C’était au moment de l’arrivée du Père Abraham. L’éditorial commençait ainsi : « Etre disciple du Christ, c’est mettre nos pas dans ses pas, c’est tendre à faire toute chose comme lui jusqu’au bout ». Une nouvelle série a commencé avec mon arrivée en septembre 2017.

Cela fait donc deux ans que je fais la mise en page de la feuille paroissiale. C’est un vrai travail, que je fais volontiers. Chaque semaine cela permet d’avoir un regard sur la Paroisse. Il y a l’agenda, les chants de la messe dominicale et l’éditorial. Parfois l’éditorial est une photo. Par exemple au numéro 73, cette année après Noël, une très belle photo des enfants transmettant la lumière. Parfois c’est la reproduction d’un document, comme le 27 janvier 2019 pour la quête pour les lépreux. Cependant, la plupart du temps, je rédige.

J’ai beaucoup rédigé sur la liturgie. C’était pour moi un vieux rêve de curé, que je n’ai pu satisfaire qu’ici à Courthézon. Je pense en effet que le peuple chrétien doit être formé en ce domaine essentiel. On ne participe bien aux célébrations que si l’on sait le pourquoi des choses. Il est, d’ailleurs, possible que je fasse une édition groupée de ces éditoriaux. Mais, l’objet principal de l’éditorial est d’animer la vie paroissiale. Il est important de présenter un événement, car un événement paroissial concerne tous les paroissiens. Parmi bien d’autres événements, il y a eu, par exemple, la présentation de l’Onction des malades pour l’Ascension.

Je vous invite à bien prendre la feuille paroissiale lorsque vous entrez dans l’église pour la messe. C’est indispensable pour chanter. Mais je vous propose, aussi, de lire attentivement l’éditorial. Tous n’ont pas la même importance. Mais certains ont une grande portée communautaire. Par exemple l’éditorial du dimanche 10 février, intitulé : « Tricoter la communauté, le choix de la fraternité ».

Agenda paroissial

Samedi 13juillet  : 11h, baptême d’Ellie Ghéno-Peyre.
17h, mariage d’Alain Martos et de Maria-Elena Pires. Baptême de Miléna Martos.
18h30, messe anticipée du 15e dimanche C.
Dimanche 14 juillet : 10h30, messe du 15e dimanche C.
Mardi 16 juillet : 10h15, messe à Saint-Vincent.
Samedi 20 juillet : 18h30, messe anticipée du 16e dimanche C
Dimanche 21 juillet  : 10h30, messe du 16e dimanche C.

Chants de la messe

ENTREE. Peuple de frères, peuple du partage,
Porte l’Évangile et la paix de Dieu. (bis)
1. Dans la nuit se lèvera une lumière,
L’espérance habite la terre :
La terre où germera le salut de Dieu !
Dans la nuit se lèvera une lumière,
Notre Dieu réveille son peuple.
3. La tendresse fleurira sur nos frontières,
L’espérance habite la terre :
La terre où germera le salut de Dieu !
La tendresse fleurira sur nos frontières,
Notre Dieu se donne à son peuple.
4. Un soleil se lèvera sur nos calvaires,
L’espérance habite la terre :
La terre où germera le salut de Dieu !
Un soleil se lèvera sur nos calvaires,
Notre Dieu fait vivre son peuple.

PSAUME  : Ta parole, Seigneur, est vérité et ta loi délivrance.
1-La loi du Seigneur est parfaite,//qui redonne vie ;
la charte du Seigneur est sûre,//qui rend sages les simples. R
2-Les préceptes du Seigneur sont droits, ils réjouissent le cœur ;
le commandement du Seigneur est limpide, il clarifie le regard. R
3-La crainte qu’il inspire est pure,// elle est là pour toujours ;
les décisions du Seigneur sont justes//et vraiment équitables : R
4-plus désirables que l’or,//qu’une masse d’or fin,
plus savoureuses que le miel//qui coule des rayons. R

OFFERTOIRE. Les mains ouvertes devant toi, Seigneur, pour t’offrir le monde !
Les mains ouvertes devant toi, Seigneur, notre joie est profonde.
1-Garde nous tout petits devant ta Face, simples et purs comme un ruisseau !
Garde nous tout petits devant nos frères, et disponibles comme une eau.
2-Garde nous tout petits devant ta Face, brûlants d’Amour et pleins de Joie !
Garde nous tout petits parmi nos frères, simples chemins devant leurs pas !

COMMUNION. 1-Laisserons-nous à notre table un peu d’espace à l’étranger ?
Trouvera-t-il quand il viendra un peu de pain et d’amitié ?
Ne laissons pas mourir la terre, ne laissons pas mourir le feu,
Tendons nos mains vers la lumière,
Pour accueillir le don de Dieu (bis)
2-Laisserons-nous à nos paroles un peu de temps à l’étranger ?
Trouvera-t-il quand il viendra un cœur ouvert pour l’écouter ?
3-Laisserons-nous à notre fête un pas de danse à l’étranger ?
Trouvera-t-il quand il viendra des mains tendues pour l’inviter ?
4-Laisserons-nous à nos églises un peu d’espace à l’étranger ?
Trouvera-t-il quand il viendra des cœurs de pauvres et d’affamés

ENVOI
1 – Ecoute la voix du Seigneur, prête l’oreille de ton cœur.
Qui que tu sois, ton Dieu t’appelle, qui que tu sois, il est ton Père.
Toi qui aimes la vie, ô toi qui veux le bonheur,
Réponds en fidèle ouvrier de sa très douce volonté.
Réponds en fidèle ouvrier de l’Evangile et de sa paix.
4- Ecoute la voix du Seigneur, prête l’oreille de ton cœur.
Qui que tu sois, fais-toi violence, qui que tu sois, rejoins ton frère.